Présidents de SAS ou de SASU : une bonne nouvelle pour votre avantage en nature nourriture

SAS-SASU_avantage-en-nature_nourriture

Le mode de calcul de l’avantage en nature dont bénéficient les présidents de SAS ou de SASU qui prennent leurs repas aux frais de leur société est simplifié.

Une « situation absurde… »

En octobre dernier, la presse révélait que deux restaurateurs, tous deux en SAS, avaient subi un redressement de l’Urssaf pour avoir évalué leurs repas au même coût que ceux de leurs salariés. L’un pour un montant de 13.000 €, l’autre, en Guadeloupe, pour un montant de 14.000 €.

Le ministre du budget, Gérald Darmanin, avait alors promis de rectifier cette situation, qu’il avait lui-même qualifiée d’ « absurde (et) issue d’une règle obsolète !« .

Dont acte, c’est aujourd’hui chose faite !

Présidents de SAS ou de SASU : un nouveau mode d’évaluation de votre avantage nourriture

Comme auparavant, les présidents de SAS ou de SASU qui prennent leurs repas aux frais de leur société (en dehors de leurs déplacements professionnels) doivent se décompter un avantage en nature.

Mais la différence c’est que, alors que jusqu’ici cet avantage devait obligatoirement être valorisé pour son montant réel (coût du repas), il peut désormais être évalué au même montant forfaitaire que pour les salariés non dirigeants, à savoir :

  • 4,95 € par repas dans le cas général ;
  • ou 3,65 € par repas pour les présidents dont la société relève de l’une des conventions collectives suivantes :
    • la convention collective nationale des hôtels, cafés, restaurants ;
    • la convention collective nationale de restauration de collectivités ;
    • la convention collective nationale de la restauration rapide ;
    • la convention collective nationale des chaînes de cafétérias et assimilés ;
    • la convention collective nationale des casinos.

Ces nouvelles dispositions sont entrées en vigueur à compter du 1er janvier 2020.

Les conséquences au niveau des charges sociales et de l’impôt sur le revenu

Evidemment tout cela n’est pas sans conséquence au niveau des charges sociales et de l’impôt sur le revenu.

Prenons par exemple un Président qui déjeune tous les midis aux frais de sa société (il n’effectue pas de déplacements professionnels). A raison de 20 repas par mois et de 11 mois par an, il bénéficie d’un avantage en nature de 20 x 4,95 € x 11 = 1.089 € par an.

Cette somme devant être ajoutée à son salaire brut pour être soumise à cotisations et à l’impôt sur le revenu. Il en résulte les conséquences sociales et fiscales suivantes :

  • un supplément de cotisations salariales de : 1089 x 21,03 % = 229 € par an ;
  • un supplément de revenu imposable de : (1089 – 229) x 0,9 = 774 € par an ;
  • un supplément de charges patronales de 1089 x 37,83 % = 412 € par an ;
  • un coût global pour sa société égal au prix des repas augmenté des charges patronales.

Source : Arrêté du 23 décembre 2019, J.O. du 28.

SAS-SASU-les_frais_professionnels_du_president_de_sas_ou_de_sasu

Ne ratez plus
aucune actualité
de la SAS et SASU !

A lire également...

Fonds de solidarité juin 2021

Fonds de solidarité SAS ou SASU : les conditions pour le mois de juin 2021

Voici les nouvelles conditions pour bénéficier du fonds de solidarité juin 2021.

30 juin 2021 dans Aides, exonérations
facture sasu

Facture SASU : une nouvelle mention obligatoire

A partir de ce 1er juillet 2021, une nouvelle mention obligatoire devra figurer sur certaines factures (sous peine d'une amende de 15.000 € !).

28 juin 2021 dans Fiscal, Formalités, Juridique

Dans la même catégorie...

remuneration-president-sasu

Rémunération Président SASU : les 10 choses essentielles à savoir

Voici un guide très complet sur la rémunération Président SASU. Découvrez tout ce qu'il est indispensable de savoir avant de se payer.

21 juin 2021 dans Votre statut
charges sociales du Président de SAS ou de SASU

Les dividendes SAS et SASU bientôt assujettis à cotisations ?

Un vieux serpent de mer Après le Gouvernement en 2016, l'Inspection Générale des Finances et l'Inspection Générale des affaires sociales en 2017, puis le…

20 mai 2021 dans Divers, Votre statut