Une nouvelle réduction de charges sociales pour les Président et directeur général d’une SAS ou d’une SASU

Posté par le 16 février 2022 dans Aides, exonérations

En début d’année, le Premier ministre annonçait de nouvelles réductions de charges au titre de décembre 2021 et de janvier 2022 pour les entreprises des secteurs S1 et S1 bis. Le décret vient de paraître…

Entreprises bénéficiaires

Sont susceptibles de bénéficier d’une réduction de charges sociales au titre des mois de décembre 2021 et janvier 2022 :

  • les entreprises de moins de 250 salariés qui exercent leur activité principale dans les secteurs S1 ou S1 bis (à savoir les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, du sport, de la culture, du transport aérien, de l’évènementiel, ainsi que les secteurs qui dépendent de ces derniers) ;
  • et qui ont connu, au cours du mois pour lequel la réduction est demandée, soit une interdiction totale d’accueil du public, soit une perte de chiffre d’affaires d’au moins 30 %.

Chiffre d’affaires à retenir

Le chiffre d’affaires s’entend comme le chiffre d’affaires hors taxes ou, lorsque l’entreprise relève de la catégorie des bénéfices non commerciaux, comme les recettes nettes hors taxes.

Calcul de la perte de chiffre d’affaires

La perte de chiffre d’affaires est déterminée distinctement pour chaque mois (non en cumulant les deux) et elle est estimée par rapport :

  • soit au chiffre d’affaires du même mois de l’une des deux années précédentes ;
  • soit au chiffre d’affaires mensuel moyen de l’année 2019 ou de l’année 2020 ;
  • soit, pour les entreprises créées en 2021, par rapport au montant mensuel moyen du chiffre d’affaires réalisé entre la date de création de l’entreprise et le 31 août 2021.

Montant de la réduction de charges

Il convient de distinguer à ce sujet les charges dues au titre des salariés non dirigeants et celles dues au titre des dirigeants.

Charges sociales dues au titre des salariés non dirigeants

Pour leurs salariés autres que les dirigeants, les employeurs qui ont connu une perte de chiffre d’affaires d’au moins 65 % bénéficient d’une exonération totale des cotisations et contributions sociales dues au titre du mois considéré, à l’exception des cotisations de retraite complémentaire.

Les employeurs dont la perte de chiffre d’affaires est d’au moins 30 % mais inférieure à 65 % bénéficient d’une aide au paiement de leurs cotisations et contributions sociales, égale à 20 % du montant des rémunérations versées aux salariés au titre du mois considéré.

Président et directeur général d’une SAS ou d’une SASU

Cette réduction de charges est également susceptible de profiter aux mandataires sociaux, à savoir le Président ou le directeur général d’une SAS ou d’une SASU, mais les Gérants de SARL ou d’EURL.

Mais pour eux toutefois, la réduction est forfaitaire. Elle est égal à :

  • 600 € pour chaque mois (décembre 2021 et/ou janvier 2022) si la perte de chiffre d’affaires déterminée comme ci-dessus est au moins égale à 65 % ;
  • 300 € par mois si elle est comprise entre 30 % et 65 %.

Mais cette réduction ne s’applique toutefois que dans la mesure où le dirigeant a effectivement perçu une rémunération de sa société au titre du mois pour lequel elle est demandée.

Le cas échéant, ils peuvent également bénéficier de l’exonération et de l’aide au paiement réservées aux salariés non dirigeants s’ils sont titulaires d’un contrat de travail distinct de l’exercice du mandat social, pour la part de rémunération due au titre de ce contrat.

Enfin, en cas de cumul de mandats sociaux dans plusieurs entreprises, chacun de ces mandats ouvre droit, dans les mêmes conditions, à la réduction forfaitaire.

Portée des réductions de charges

Ces réductions portent sur l’ensemble des cotisations et contributions sociales, à l’exception des cotisations de retraite complémentaire.

Cependant, elles ne s’appliquent que sur la part du salaire inférieure à 4,5 fois le SMIC en vigueur au titre du mois considéré soit, pour un salarié à temps plein, 7.152 € pour décembre 2021, ou 7.214 € pour janvier 2022.

Enfin, elle n’est pas cumulable avec l’aide « renfort » éventuellement perçue au titre des deux mêmes mois.

Modalités d’obtention des réductions

Pour les salariés, y compris les dirigeants, l’aide devra être demandée via la DSN. A cet effet, des consignes déclaratives détaillées vont être apportées prochainement sur le site net-entreprises.fr.Source :

Décret n° 2022-170 du 11 février 2022, J.O. du 13.

Ne ratez plus
aucune actualité
de la SAS et SASU !

A lire également...

Repas, frais véhicule, loyers personnels, quels sont les frais réels SASU que vous pouvez déduire en tant que Président

Sasu voiture leasing : ce qu’il faut savoir

Les mensualités sont-elles déductibles ? La TVA est-elle récupérable ? Quid des taxes sur les voitures de sociétés

16 mars 2022 dans Fiscal

Jurisprudence : le directeur général SAS peut être révoqué sans motif

C'est ce que vient de préciser la Cour de cassation

10 mars 2022 dans Juridique

Dans la même catégorie...

Le Président d’une SAS ou d’une SASU a droit à l’indemnité inflation de 100 €

Il en est ainsi même s'il ne bénéficie pas d'un contrat de travail au sein de sa société. Président de SAS ou de…

9 décembre 2021 dans Aides, exonérations

Prime Macron SASU : jusqu’à 2.000 € sans condition

La prime Macron SASU 2021 peut désormais être versée. Dans les entreprises de moins de 50 salariés, elle peut s'élever jusqu'à 2.000 €.

10 septembre 2021 dans Aides, exonérations, Social
dividendes-sas-sasu

Cliquez ici pour télécharger le guide pratique des dividendes de votre SAS ou SASU. Tout ce qu'il faut savoir pour toucher vos dividendes

frais-professionnels-president-sas-sasu

Cliquez ici pour télécharger le guide pratique de tous les frais remboursables par votre société en franchise d’impôts et de charges sociales